Est une évaluation quantitative globale des populations de requins justifiée?

Matias Braccini  Western Australian Fisheries and Marine Research Laboratories, PO Box 20, North Beach, WA 6920, Australia. E-mail: [email protected]

shark1Une évaluation quantitative mondiale récente a suggéré que «la majorité des populations de requins va continuer à décliner sous la pression actuelle de la pêche» et a conclu que la mortalité globale des requins doit être considérablement réduite pour reconstituer les populations et repeupler les écosystèmes marins de grands prédateurs fonctionnels. Les taux d’exploitation élevés constaté par les auteurs sont alarmants, et s’ils sont exacts, ils justifient la préoccupation accrue de la communauté mondiale de la conservation. Pour évaluer la généralité et l’exactitude de ce travail, j’évalue de manière critique les hypothèses et la validité des extrapolations faites par les auteurs. Cette étude mondiale a fourni une vue d’ensemble précieuse sur le sujet très pertinent qu’est la conservation des requins ; toutefois, les généralisations faites portent une incertitude substantielle qui n’a pas été prise en compte. Mon analyse vise à mettre les conclusions tirées par les auteurs en perspective, en soulignant de nombreux facteurs qui, s’ils avaient été pris en considération, auraient considérablement affecté leurs affirmations.

Click here for English abstract. Click here for Spanish abstract.

Members click below for the October 2015 Fisheries magazine’s complete issue. Non-members, join here.

This content is for members only. Please login.