Prévalence des protocoles de prévention de l’introduction d’espèces aquatiques dans les programmes dédiés à la pêche dans les collèges et universités américaines

Jacob T. Westhoff and Travis A. Kobermann

Nous avons étudié le vecteur relativement inexploré du transport et de l’introduction involontaires d’espèces aquatiques non indigènes par les étudiants et les chercheurs universitaires procédant à l’échantillonnage sur le terrain. Nous avons analysé 85 programmes de pêche dans les collèges et universités à travers les États-Unis afin de déterminer la prévalence des protocoles formels ou écrits utilisés pour empêcher le transfert ou l’introduction accidentel d’organismes aquatiques. En outre, nous avons étudié pourquoi certaines institutions ne disposent pas des protocoles en place et quelles sont les mesures qu’ils seraient prêtes à prendre pour accroître les efforts de prévention. Nous avons observé un taux de réponse de 28% ; seulement 17% des répondants ont déclaré avoir des protocoles écrits formels pour prévenir l’introduction d’espèces aquatiques. Un nombre important de répondants a indiqué une volonté d’adopter des protocoles et d’encourager la participation des étudiants à des cours de formation en ligne. Nous examinons les perspectives de la formation continue et de la responsabilisation des étudiants et des professionnels de la pêche.

Click here for English abstract. Click here for Spanish abstract.

Members click below for the October 2015 Fisheries magazine’s complete issue. Non-members, join here.

This content is for members only. Please login.